Une parcelle de Shikimi, jeune artiste qui démarre

Pour en savoir plus sur ma saga de roman, clique ici
cover final2.png

couv-t2-redux-jpg.jpg

*****

 

wish-you-were-here

Les illustrations, les dessins, les arts graphiques et visuels, sont partout autour de nous. Lorsqu’on va faire les courses, même sur le plastique enveloppant notre jambon, y a un dessin, une photo. Cela m’a toujours fasciné de voir comment ces artistes, qu’ils fassent une illustration avec un orc ou un gobelin, des dragons, ou autre, font pour travailler, et comment ça se passe derrière le rideau.

J’ai rencontré Shikimi il y a quelques temps déjà, à l’époque où j’avais interviewé Fantasio974 ! (interview ici => clique mon copain 😀 ). Par hasard, on a discuté et sympathisé. A l’époque déjà, elle faisait de la pyrogravure, et des gribouillages de poneys. On s’est perdu de vue, et ce n’est que 3 années plus tard qu’on se retrouve, encore une fois par hasard, alors que nos deux projets ont bien évolués. Forcément, à un moment, j’ai proposé de papoter un bout de gras avec elle. Si vous voulez savoir comment ça se passe quand on est un jeune artiste qui se lance dans le grand bain du monde « pro », quand on démarre de zéro, c’est l’occasion d’en apprendre un peu plus.

Ses réseaux;

Twitch : https://www.twitch.tv/shikimi_luciole

Page Facebook : https://www.facebook.com/shikimi_luciole-106951377476620/

Tipeee : https://fr.tipeee.com/shikimi_luciole-une-creatrice-touche-a-tout

Mail : shikimi63@gmail.com

Twitter : https://twitter.com/Shiki_Luciole

Instagram : https://www.instagram.com/shikimi_luciole/

Deviantart : https://www.deviantart.com/shikimiluciole

Discord : https://discord.gg/Q3aVAkr

brell-brassens-ferrc3a9

[NOTE : Ce qui suit est une retranscription écrite, un résumé/citation des propos de Shikimi, pour avoir ses réponses complètes et/ou en entier, veuillez écouter l’interview sur Youtube qui se trouve un peu plus haut. Le moment où les questions sont posées dans la vidéo sont indiqués]

*****

1°) Quand on regarde ce que tu fais, peu importe le genre d’oeuvres, on voit beaucoup de choses issues de l’univers geek et/ou populaire. Qu’est-ce que représente cet univers pour toi ?
1:15

Bah, déjà, c’est un truc à la mode, mais c’est surtout des univers que j’aime beaucoup. Que ce soit des youtubers, des choses issues de mon univers à moi, des jeux ou des séries, ça me parle. Ca plait aussi à beaucoup de gens, et faut essayer de regrouper ce qui pourrait intéresser les gens. J’ai envie d’offrir des objets, des goodies et des dessins qui peuvent plaire.

C’est aussi une histoire de conviction, ce que je fais me représente. Par exemple le manga « Full Metal Alchemist », pour moi, ça représente beaucoup les humains aujourd’hui. La cupidité, le pouvoir, leur faiblesse… c’est un manga très profond qui aborde plusieurs sujets tabous. Comme tout ce qui est militaire, ou politique. Avec ce qui se passe aujourd’hui en plus (ndlr : coronavirus) c’est encore plus vrai. Ce manga est intemporel, vous devriez le regarder !

Après y a aussi Pokémon, qui est juste un super univers. Encore aujourd’hui, j’ai juste envie de tous les dessiner. C’est ce qui m’a lancé à l’époque, je voulais juste les dessiner, et c’est toujours d’actualité. En plus c’est un super dessin animé, ou jeu, pour les petits, et les grands.

2°) Dans ce que tu fais, il y a beaucoup de références au loup. Pourquoi ?
9:00

Le loup est mon animal totem. Il me représente énormément. La solitude, mais tout en restant dans un groupe. Être protecteur, être avec d’autres personnes, mais en retrait.

Au début, dans mon premier espace communautaire, c’était les poneys de « my little pony », mais finalement… ça ne me correspondait pas. C’est le loup. C’est aussi car le loup est un animal tellement craint par les hommes, on en parle tellement négativement, alors qu’au final c’est plus actuel. Le loup symbole énormément la liberté selon moi.

louve_endormie_by_shikimiluciole_ddhqjxu-fullview

3°) Vu que tu es quelqu’un d’un peu engagé, politises-tu ton travail ?
12:50

J’essaye maximum d’être neutre. Y a des sujets qui me touche, comme l’environnement, et j’essaye le plus possible de ne pas mélanger les deux. Ce n’est pas facile, mais voilà j’essaye. Comme ici tu vois, avec la situation actuelle, on voit bien que ça a été mal géré, mais j’essaye de pas mettre ça dans mon boulot. Même en parler, bah, j’essaye d’éviter.

4°) Est-ce que le travail manuel, avec ses mains, autre que les dessins traditionnels, c’est important pour toi ? On voit que tu fais pas mal de … « bricolages ».
16:15

C’est très important pour moi ! J’ai été animatrice périscolaire, j’ai travaillé pas mal avec les enfants donc. Et j’ai fait des activités manuelles, non seulement car j’aime bien, mais ça permet d’avoir un sentiment de satisfaction. Faire quelque chose de ses mains c’est assez unique. Peu importe l’âge ! (rires)

Et la première fois que j’ai vraiment accroché avec ce genre de travail manuel, c’était avec les figurines Warhammer 40k d’ailleurs !

Aujourd’hui, je fais plein de petites choses, mais beaucoup de la récup’. J’ai des perles, du fil de fer, une ou deux figurines qui traîne, un pot de jardinage… et voilà je peux faire un truc ! Parfois je complète avec des trucs que je dois acheter mais voilà. Suffit d’imaginer !

5°) Pourquoi dessiner en streaming ?
23:50

Parce que j’aime bien, même si c’est pas toujours simple de se concentrer (rire). Mais aussi pour montrer qu’il faut pas beaucoup pour faire ce que je fais. Je voudrais encourager les gens à le faire, à se lancer eux aussi. Par exemple la pyrogravure, bah c’est un type qui m’en a parlé, puis voilà je me suis lancé. C’est pas sorcier !

Je veux montrer que c’est pas compliqué, faut pas avoir du talent de fou, faut juste se lancer et voilà on va s’améliorer. Cette auto-satisfaction de faire sa propre oeuvre, unique, à soi, c’est indescriptible.

Y a pas photos, si tu veux faire quelque chose, fais-le. Avec tous les gens qui disent « oh j’adorerais dessiner comme toi » bah non, faut juste se lancer, le reste viendra avec le temps, avec un peu d’efforts et de discipline.

6°) Tu t’es récemment lancer en tant qu’auto-entrepreneuse, peux-tu expliquer ton parcours jusque là ? Et pourquoi faire cela que maintenant ?
29:35

Ca fait très longtemps que je voulais faire ça, j’ai eu beaucoup d’inquiétudes, de doutes, et d’autres m’ont encouragé à le faire. Mais c’est difficile, j’ai eu fort peur du « et après ? ». Mais bon, si on se lance pas, on saura pas si ça peut marcher ou pas.

La première fois, en 2014, je suis allé dans une institut, une couveuse, j’ai montré mes pyrogravures, et on m’a dit « c’est trop amateur, ça ne se vendra pas ». Finalement, j’ai du faire plusieurs petits boulots, mais bon, avec le temps, j’ai décidé à me lancer pour de bon. J’ai jamais arrêté de bosser mes dessins et mes trucs.

C’est ma communauté qui m’a encourager à me lancer pour de bon, et je leur en remercierais jamais assez.

Après, faut savoir que j’ai jamais fait d’études d’arts, c’était toujours de la débrouille, en autodidacte. On m’a pas vraiment encourager quand j’étais jeune, mon entourage ne considérait pas ça comme un boulot, donc, ouais, j’ai tout appris sur le tas, moi-même.

Du coup mes petits boulots, c’était genre caissière, agence de com téléphonique, animatrice périscolaire, hôtesse d’accueil en CHU… et c’était pas terrible. Je voulais vraiment gérer mon propre business, faire mes dessins, moi les gens c’était difficile. Je suis parti en dépression, j’en pouvais plus.

Donc voilà, ça a été compliqué à me lancer. Mais bon, on croise les doigts pour que ça marche !

62406085

7°) Tu as un discord, avec une petite communauté qui te suit. Est-ce que c’est important pour toi d’avoir un espace communautaire ? Tu en as +- toujours eu d’ailleurs. L’atelier des poneys que tu avais au début quand on s’est rencontré, et il y a peu tu avais un espace commun avec un autre streamer.
46:45

C’est pour permettre de rassembler du monde, et faire découvrir plein de gens, autre que moi. D’autres dessinateurs, d’autres streamers, des auteurs, etc etc. Je voudrais créer un espace tout gentil tout sympa, et permettre à tout le monde de faire connaissance. Faut oser partager, faut oser se montrer, tout ça, y a pas que moi ! ^^

Ca permet aussi de se faire des amis, se lancer dans des projets, faire des partenariats, fin voilà je voudrais créer un espace agréable où les gens peuvent se retrouver au calme. C’est pas que moi, c’est pas que pour moi, je ne veux pas être adulée, j’ai un peu du mal avec les compliments et tout ça. Ca me touche, certes, mais voilà je suis plutôt discrète. Cet espace n’est pas que pour moi, c’est une communauté, c’est de l’entre-aide et du partage. C’est presque une petite retraite quelque part.

8°) On voit que tu es très branchée sur le monde des streamers et des youtubers. Fais-tu parti d’une communauté de fan ? D’ailleurs toi et moi on s’est rencontré avec les radios libre de Fanta !
57:35

En fait regarder les streamings (notamment de Mahyar) m’ont donné envie de faire mes propres trucs. Y a aussi eu Bob Lennon, la saga Aventures, ils m’ont inspiré c’est sûr. Après, malheureusement, dans ces communautés, j’ai vu des choses et me suis dis « pas ça chez moi ! »

Mais donc oui tout ça, youtube, twitch, c’est des choses que j’aime, que je regarde, et donc oui ça m’a donné envie d’en faire, et ça m’a inspiré dans mes travaux.

J’ai gardé contact avec pas mal de gens de ces communautés, je me suis fait des amis, très précieux, mais aujourd’hui je m’en suis éloigné. J’ai eu un trop plein, clairement, et je préfère ne pas raconter tout ça.

Quand tu as une mauvaise expérience, voilà, ça fout un peu les boules, mais voilà tu en tires les bonnes expériences. Le truc c’est que quand tu es artiste, peu importe le genre, t’es obligé d’avoir des contacts avec les gens, donc, voilà, des fois c’est pas cool.

9°) A quel point est-ce dur vu que tu es une jeune artiste qui démarre de zéro ? Comment vis-tu ce début d’activité ? Le fait que tu n’as pas beaucoup de contacts, le fait que tu n’as pas fait d’école d’art, la concurrence, etc etc
1:06:30

A l’époque, avant l’explosion d’internet, streaming, youtube, etc, avant que je sois dans des communautés de fans et tout ça, c’était dur. Après, j’ai eu quelques contacts, j’ai été un peu vue ça et là, le bouche à oreille a fonctionner un peu. Pas énormément, mais un peu.

Internet est magique pour ça, ça m’aide énormément ! Face à face, IRL, c’est beaucoup plus compliqué.

Donc voilà oui c’est très difficile, surtout que c’est pas encore totalement fini les papiers pour être auto-entrepreneur… et que les gens de l’administration, ils connaissent même pas forcément, ou alors ils comprennent pas.

Quand ils te demandent « C’est quoi un streamer ? Pourquoi faire des dessins sur internet ? » c’est assez révoltant et frustrant…

En résumé, je bosse, je fais ce que je peux, et je lâche pas le morceau même si c’est dur.

ddhs000-70da7b83-8193-4715-b1fe-7dcee60d1d6f

10°) Bon… et les sous là-dedans ? Comment ça se passe ? Comment fais-tu pour fonctionner alors que tu ne fais que débuter ? T’as un trésor quelque part ?
1:21:50

Alors… tout ça, c’est grâce à mon homme. Quand j’ai craqué avec mes boulots, mon homme m’a dit « écoute, reste à la maison, fais tes trucs, occupe toi de la maison, et c’est bon comme ça, moi j’irais bosser ». Donc voilà. C’est uniquement grâce à lui. Il paye +- tout, et moi quand je gagne des trucs grâce à quelques commandes, j’économise pour m’acheter du vrai bon matos.

J’ai eu un grand sentiment de culpabilité d’arrêter de bosser, et dépendre de lui, mais cela m’a fait un bien fou, et je lui en serais ÉTERNELLEMENT reconnaissant. Surtout qu’on parle de peut-être fonder une famille, donc ça arrangerait tout le monde que je sois à la maison avec le petit bout, m’occuper de la maison, et faire mes travaux en même temps, pendant que lui s’occupe uniquement du boulot.

C’est déjà arrivé qu’une fois je doive absolument retrouver un boulot, parce qu’on s’était planté dans les comptes, mais voilà, notre système actuel nous convient à tous les deux.

11°) A quoi ressemble une journée classique de boulot chez toi ?
1:33:15

J’ai quelques routines. De 9h à midi je m’occupe de mes créations, commandes en cours, projets à faire. Parfois c’est en stream, mais pas tout le temps. Ca dépend de ma motivation, et de ce que je fais, parce que le stream déconcentre un peu. Majoritairement c’est en stream, mais c’est pas systématique.

Ensuite de 14 à 18h je rebosse, mais parfois je dois d’abord m’occuper des divers papiers administratifs et tout ça, les réseaux sociaux, ou alors aider à organiser la communauté discord. Que ce soit faire de l’animation, ou alors faire des streams privés via discord directement, pas sur twitch.

Avant j’avais pas d’horaires, et c’était un peu catastrophique… t’es pas structuré. Depuis que j’en ai c’est mieux. Je bossais trop, j’arrivais pas à m’arrêter, c’était non stop, je pouvais pas souffler. J’ai toujours de l’inspiration, j’ai toujours des idées, ou des trucs à faire, donc moi mon soucis c’est plutôt quand m’arrêter.

Je suis casanière mais j’aime bien sortir aussi. Genre mes entrainements de sabre laser, ou simplement me promener un peu dans la nature de temps en temps… donc les horaires, c’est capital, surtout que ces moments autres, ils sont nécessaire pour que je souffle un peu et puisse revenir à mon boulot de façon saine.

12°) Comment te considères-tu professionnellement ? Comment parlerais-tu de tes activités ?
1:56:25

Je dirais que je suis illustratrice, avec des bricolages à côté. Dans les faits, en réalité, je suis juste « artiste », mais le mot me dérange un peu, il est présomptueux. Je touche à tout, je n’ai pas de chapeau spécifique. Je ressemble un peu au Pokémon « Queulorior » avec son attaque « gribouille » (rire).

Le truc c’est que, même si j’aime pas le mot, c’est vrai que je fais plein de trucs. Du dessin, des maquettes, du bricolage, etc etc etc… techniquement, c’est ça être artiste. Donc voilà. Je saurais malheureusement pas te répondre… ^^

ddhs007-3c7d410a-6c4e-4bf0-a4f7-57290d67906d

13°) Quel est le truc le plus difficile pour toi dans ton activité ?
2:02:10

Garder le moral. Tout simplement. Car même si je donne l’impression de gérer, en fait non, je gère pas. J’ai du mal à maintenir ma bonne humeur, interagir avec les gens, ne pas m’emporter parfois, tout ça, c’est pas simple. Ca m’arrive de me couper une semaine des réseaux sociaux quand j’y arrive plus.

Être auto-entrepreneur c’est super pour ça parce que tu es ton propre patron. Mais tu dois faire la part des choses, savoir distinguer le boulot de ta vie privée, et c’est pas toujours simple, car tu bosses chez toi, tout le temps ou presque, et parfois le boulot empiète sur le personnel. Notamment dans ma communauté quand y a des altercations, c’est pas évident, et je préfère rester neutre quand je peux. J’y arrive, mais c’est pas toujours facile.

On revient avec le truc du loup, d’ailleurs c’est un truc que je vais faire bientôt, j’ai « deux personnalités ». Le moi, et le loup. Ils sont un peu opposés, et y a toujours cette dualité. En plus, même si j’aimerais déléguer certaines choses, j’ai du mal à donner ma confiance. Quelques expériences m’ont rendues craintives.

14°) Quels conseils donnerais-tu à des gens qui veulent se lancer ?
2:11:00

Personnellement, je dirais juste qu’il se lance, qu’il fasse ce qu’il aime, je l’encouragerais à faire ce qu’il veut faire. Pour le reste, je n’ai pas la science infuse, je me sens pas « légitime » à donner des conseils. Honnêtement je peux rien dire de plus.

Je suis autodidacte convaincue, c’est le meilleur des apprentissages pour moi. Tu te plantes, t’apprends, « c’est en forgeant qu’on devient forgeron » comme tu dis.

Après il faut prendre des conseils mais… peut-être pas chez moi (rires). Prendre des avis d’autres, des avis bienveillants et gentils, pas méchant, pas juste dire « c’est de la merde » et rien d’autre. Et concernant l’avis des autres, essayer de pas prendre trop à coeur l’avis des autres.

15°) Tu aurais des gens à nous recommander ?
2:15:30

Dans mon discord il y a plusieurs personnes que je recommande.

Il y a Zephyr, qui fait des dessins et des live sur twitch.

Il y a Yutsko, qui fait des dessins troooops mignons, j’aime énormément.

Et après il y a Sézaé, qui fait des vidéos et des trucs sur son élevage de chevaux. C’est super intéressant, ça se voit qu’elle est méga passionnée.

Il y a aussi Séma édition qui organise le salon « virtua livre » qui est plutôt col.

Fin voilà… il y en a des tas d’autres, mais si je commence à parler de tout le monde je vais pas en sortir !

ddhs01o-7a0837c2-a212-48bf-86d3-8222558087d2

16°) Comme le veut la tradition, tu as choisi une musique pour cet article et notre inteview. C’est la musique « Flower Garden » du jeu « Yoshi’s Island ». Pourquoi ce choix ?
2:19:25

En fait ça correspond à tout ce que je fais. La musique, le jeu dans l’ensemble, c’est super mignon. Très gras, très pastel, t’as plein de couleurs… et mes travaux sont un peu comme ça. C’est positif, c’est simple, c’est vraiment tout simple, tout mignon.

J’aurais pu en choisir d’autres, mais ça correspond vraiment à qui je suis et ce que je fais. Tout simplement ^^

17°) C’est le moment du voeu du génie !
« Pauvre mortel ! Je t’accorde un voeu, un seul ! Peu importe lequel et je l’exaucerais. Mes pouvoirs sont sans limites. Ressusciter les morts, pas de problèmes. Déformer la réalité, rien de plus facile. Défier les lois de la physique, j’en fais mon affaire… quel est ton voeu … ? Je t’écoute, mortel ! »
2:22:05

C’est peut-être un peu niais mais… tout simplement… continuer à être heureuse. Heureuse dans ce que je fais, heureuse dans ma vie privée, avec très peu de choses, mais voilà. C’est le seul truc que je veux. J’ai pas de voeu spécifique. Genre la gloire, la célébrité, c’est pas mal, mais t’auras pas cette valeur d’être heureux, de ressentir la joie.

J’veux juste continuer à vivre comme je le fais actuellement. Si mon activité prend de l’ampleur c’est super, mais je pense que ça me ferait bizarre. Je veux juste vivre ma vie pépère ^^

Tu peux être riche, populaire, tout ça, mais tu perdras un peu quelques valeurs, enfin pour moi. D’abord être heureuse, le reste on verra plus tard.

18°) Je te remercie de m’avoir accordé du temps pour cette interview. Si tu as un petit mot de la fin, je te laisse conclure.

Bah ça m’a beaucoup plu, merci à toi de me l’avoir proposer. C’était un peu neuf, y a des trucs que j’arrive plus ou moins à répondre, mais ça m’a permis de m’ouvrir un peu plus et me faire découvrir, donc merci. Donc du coup, mot de la fin, je dirais merci à tous pour le soutien que vous m’offrez, c’est aussi grâce à vous que ça me motive et que je continue. Et surtout, faites le pour vous, et n’arrêtez pas de créer, imaginer, rester dans votre âme d’enfant !

****

Le choix musical de Shikimi !

Ma page FB => https://www.facebook.com/LesRoyaumesDemoniaques
Ma chaine YT => https://www.youtube.com/channel/UCn4ol3xYCHuIT48Jtju0Jvw/videos
Twitter => https://twitter.com/ldemoniques
Instagram => https://www.instagram.com/lesroyaumesdemoniaques

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s