Je suis machiste, homophobe, nazi suprématiste blanc, validiste, et encore plein d’autres trucs.

Pour en savoir plus sur mon roman, clique icicover final2.png

*****

« C’était mieux avant », comme on dit. Que la phrase soit vraie ou non, dépassée ou non, je m’en fout. La population moyenne moderne est, à mes yeux, un ensemble de fragiles biberonnées aux « droits » et autres notions de « safe space » pour éviter toute forme d’oppression et offenses (souvent imaginaires) volontaires ou non.

En cette belle année de 2019, j’ai aujourd’hui 31 berges, et je me souviens de l’époque où quand quelqu’un te cherchait des noises la chose à faire était d’apprendre à te défendre, personne se plaignait de l’aspect sexiste des films et séries, les trains et avions étaient encore équipés de cendrier, et la plupart du temps dans une fête quand une baggare éclatait ça se terminait plutôt en accolade et bière offertes plutôt qu’achever le mec au sol à coup de couteau et devoir appeler les flics.

Honnêtement, ça me manque tout ça. Pas la période, parce que bon j’ai pas eu une vie toute rose, mais ce coté « laisser vivre », cette idée de « du moment que tu fais de tord à personne, éclate toi », où on ne devait pas surveiller tout ce qu’on dit ou fait. L’accès à la technologie et une évolution démographique ? Moui, je ne pense pas. Comme un meme récent que j’ai vu le disait, à l’époque peu avaient accès à internet, et y avait pas moins de débiles.

Et encore là je vous parle de genre plutôt les années 90. Demandez comment c’était encore avant, genre vos grands parents ou oncles. Récemment un entraineur de football belge est décédé, une figure assez emblématique et unanimement appréciée, Mr Robert Waseige. Il a énormément apporté pour le football dans le pays, et le mec fumait des cigares sur le bord du terrain. C’est pas carrément la classe ça ?

B9720293412Z.1_20190717124102_000+GUEE3565A.1-0.jpg
Cigare du gourou belge : +5 en stratégie +5 en charisme

Je ne suis pas « nostalgique » de la grande époque, je m’en bat le steak de ça, je préfère me focaliser sur l’avenir, mais tel que la tradition du « respect des ainées », j’apprécie apprendre et comprendre ce qui a précédé. Il y a des choses qui se perdent avec le temps, ainsi va la vie, « on arrête pas le progrès », mais il y a une sagesse et des traditions qui méritent qu’on s’y penche et de temps en temps, quand cela est pertinent, les déterrer du passé où elles sont enfouies.

Il est clair et net que depuis environ 30 ans, l’ensemble des interactions sociales a évolué. En bien ? en mal ? Non, c’est juste différent. Il y a à boire et à manger, comme toujours, comme partout. Ce que je déplore VIVEMENT par contre, est que aujourd’hui tout s’est extrêmement polarisé, extrémisé, et politisé !

La plupart du temps, lors d’un désacord (surtout sur les médias sociaux) cela prend la forme d’être pointé du doigt en tant que « iste » ou « isme » ou « phobe ». Jouer le jeu du patriarcat/système/autre. Il ne s’agit plus de vivre sa vie peinard, dans son coin, individuellement. Il s’agit de substituer son identité pour représenter un groupe, avec un point de vue de victime, et par extension, trouver un coupable pour ses problèmes personnels.

stop-oppressing-us-sorry-feminism-in-a-nutshell-lol-19078983.png
Ouai, si vous le saviez pas déjà, le féminisme, c’est pas ma came.

La civilisation humaine de notre ère est loin d’être parfaite, il y a des tas de trucs à améliorer. L’une de mes causes personnelles est la situation des sans abris, les personnes pauvres, sans logement… bordel rien que d’y penser j’ai déjà une dizaine d’éléments que je pourrais citer qui me rendent fous et sont incroyablement injustes et inhumains. Cependant, il est indéniable que la situation de l’être humain n’a pas été aussi confortable depuis longtemps (en omettant le fait que si on continue comme ça à ce rythme, dans 30 ans, à chaque état, ce sera l’hécatombe de diverses populaces à coup de 60° à l’ombre).

La vaste majorité des êtres humains de nos jours ont accès à un smartphone, et dans cet appareil, avec une connexion internet (ce qui se trouve facilement), vous avez accès à l’ensemble des connaissances connues sur tous les sujets. Des groupes de discussions, des sites de fans/passionnés avec des tas de fonctionnalités, des pages wikipedias, des sites de téléchargement (légaux ou non) pour apprendre tout ce à quoi vous voulez penser. En quelques jours de recherches et de lectures, vous pouvez devenir un pro de l’élevage d’écrevisse. Vous pouvez apprendre à construire votre maison, ou à résoudre des équations mathématiques complexes. Vous pouvez aussi obtenir des informations précieuses pour, par exemple, rédigez correctement vos impôts, acheter une voiture et obtenir un comparatif précis des prix des véhicules.

Sans déconner… je sais même pas si la plupart des gens réalisent ça…

d96.png
Graphiti de « Elon Musk ». Il a créer Paypal, les voitures Testla, fondé sa compagnie aérospatiale, l’amélioration des intelligences artificielles et du trafic routier. Cet homme pourrait grandement influencé l’histoire de l’espèce humaine, de son confort de vie, et rendre cette civilisation multiplanétaire.

La faute à qui du coup de ce pourquoi de rester dans une complainte éternelle de victime du mauvais sort ? Je n’en sais strictement rien. L’éducation ? peut-être, c’est un élément important pour énormément de choses, mais j’en doute. Surtout quand les écoles (notamment l’université) deviennent de moins en moins importantes et/ou intéressantes. Que ce soit vis-à-vis des diplômes et opportunités que ça apporte, tout autant que la qualité de l’enseignement offert.

En France, on diminue de plus en plus les prérequis pour avoir le BAC, les élèves se plaignent à chaque fois plus du « c’est trop dur ». De l’autre côté les universités (principalement US, UK et Canada) deviennent des usines à propagandes qui perdent le sens des réalités. Elles ne cessent de produire des futurs chômeurs ou des personnes qualifiés dans des domaines farfelus (comme les études de genre). Ce modèle est chaque jour un peu plus caduques dans un environnement ou le marché du travail est saturé de toute part et personne n’embauche.

Je ne sais pas quel est l’élément qui explique cet état sur l’espèce humaine. Cette difficulté progressive à apprendre à se gérer, et à communiquer. Ce réflexe systématique pour esquiver toute notion de responsabilité.

Mais, ce que je sais, c’est que ces pucelles précieuses me collent toutes les étiquettes possibles et trouvables dans le dictionnaire. Et à défaut d’avoir un tant soit peu de sens, c’est très comique.

C1hyVLFVIAACM3T.jpg
Jésus t’aime. Mais Odin demande que tu grandisses et te démerdes.

*****

Ma page FB => https://www.facebook.com/histoiresdunmec/
Ma chaine YT => https://www.youtube.com/channel/UCn4ol3xYCHuIT48Jtju0Jvw/videos

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s