L’ombre éternelle

favim-com-hand-art-darkness-black-amazing-542413
Quoi que vous fassiez, vos ténèbres seront toujours en vous. Vous pouvez les oublier, mais elles, jamais elles ne vous oublieront.

Bien que je sois un bisounours hippie en puissance, bien que je souhaites que tout le monde puisse s’aimer en paix et harmonie, je n’ai jamais pu supporter les discours bêtement positifs de toutes sortes. J’ai toujours eu du mal avec le « vois le verre à moitié plein, arrête de le voir à moitié vide ».
Sous prétexte qu’il faut être positif, joyeux, heureux, il ne faudrait pas pouvoir regarder les horreurs dans les yeux ? Il ne faut pas parler des choses un peu moches, tristes, et sombres dans la vie ?
Conneries …

Je suis le premier à souhaiter sourire, à souhaiter rire, je n’aspire qu’à créer une utopie qui ne verra peut-être jamais le jour, d’ailleurs étrangement quand je parle de ma vision du monde tel que je le souhaiterais, on me reproche cela, d’être utopiste. Marrant non ?
Bref. J’suis gentil, j’suis mignon, et je suis fourni avec une affection sans limite, de l’amour en veux-tu en voilà. Partout, tout plein. On m’accuse aussi d’ailleurs d’être trop gentil, que l’amour ça s’offre pas comme ça et tout … Bref, si je commence sur les paradoxes j’suis pas sorti.

J’ai toujours pensé, tel le yin et le yang, que la lumière ne vit pas sans l’ombre, et inversement. Les deux sont intimement liés, et indissociables, et c’est dans cette harmonie fragile que ressort la perfection de la vie. Sa beauté.
Il faut pouvoir voir la part d’ombre dans toutes choses pour pouvoir l’apprécier, l’appréhender à sa juste valeur. S’obstiner à se focaliser sur le « bon » n’a pas de sens. C’est comme imaginer un aimant avec une seule polarité. Cela n’a pas de sens.

7e25a9a78022daf4c23e7ac7e2f32d15
Découvres ta part d’ombre, apprends à l’aimer et à l’apprivoiser, mais ne la laisse pas te contrôler.

La mort, la solitude, la souffrance, la peur … toutes ces choses sont parmi nous, nous cohabitons avec depuis l’aube du premier jour. De part leur existence elles nous permettent de savourer un peu plus les bons moments, elles nous permettent de nous dépasser, et en parallèle de tout ce qu’il y a de bien ici bas, elles nous permettent de nous trouver en tant qu’individus.
Tel le grand cycle de la vie, il y a l’aube, et il y a le crépuscule.

De la même manière que lorsque je regarde un film violent, que j’écoute une musique sombre, que je lis un comics cru et dur, ou quand je décris des évènements tragiques dans mon livre, ce n’est pas pour me réjouir du « mal » dans tout cela, c’est car cela me permet de me mettre face à une certaine réalité, trop longtemps oubliée, trop longtemps cachée, trop longtemps censurée, trop longtemps ignorée et rejetée.
Qu’est-ce que ce monde de personnes qui n’aspirent qu’à se gaver de rose bonbon dégueulassement niais ?

Quand je regarde une oeuvre comme Sin City qui narre des histoires sordides entre criminels, prostitués, assassins, ou simplement loubard, je pleure quand je vois Marv, mon personnage favori terminer son oeuvre de vengeance car on a froidement assassiné la seule femme qui l’ait jamais aimé dans sa vie, car en lui offrant de l’affection, de l’amour, du sexe, il dit je cite;
« Elle m’a offert tellement je savais même pas que ça existait ».

Quand je lis le comics de Constantine et que j’apprends sur le parcours de rédemption de ce personnage car il se sent coupable de n’avoir réussi à sauver une petite fille d’une possession démoniaque, et d’être parfois un gros connard égoiste qui ne cherchent qu’à obtenir une place au paradis … ça me touche.

Toutes ces choses là, bien que je parle d’oeuvre fictives, prennent leur source dans des choses réelles, qui existent, et qui à leur façon sont belles bien que glauques et « laides » en apparence. D’innombrables personnes vivent des choses similaires, tous les jours. La rupture d’une relation amoureuse, un décès, s’en vouloir d’avoir fait mal à quelqu’un, la douleur d’un échec, la désillusion d’un rêve …
Vous avez le droit de voir les choses de la façon dont vous les voyez, vous avez le droit de ressentir les choses de la façon dont vous les ressentez !

Je refuse de devoir toujours parler en termes « positifs » et cacher ce qui est perçu comme « négatif », car dans ma version des choses, le « négatif » peut être incroyablement « positif », et le prétendu « positif » m’est très désagréablement « négatif ».
Devoir feindre un sourire lorsque tout ce qui nous vient naturellement est un torrent de larme de détresse est un expérience, je vous prie de croire, des plus douloureuses, et des plus déconstructrices (cfr mon article l’innocent et l’hypocrite)

black-and-white-fake-smile-sad-smile-favim-com-2674563
Comment vas-tu aujourd’hui ?

Je ne saurais que vous conseiller et vous aviser à, parfois, porter votre attention aux choses un peu moins amusantes et un peu plus sérieuses, aux choses un peu moins colorée et un peu plus sombre, aux choses un peu moins souriantes et un peu plus tristes, aux choses un peu moins jolies et un peu plus étranges …
Car la vie est un ensemble de choses, et faire la politique de l’autruche et se voiler la face en s’autocensurant ce n’est simplement pas une vie. C’est une illusion.

Vivez, que ce soit de joie ou de tristesse, mais vivez, en incarnant qui vous êtes peu importe vos états d’âmes. Prenez-soins de conquérir votre part d’ombre. Acceptez-la. Aimez-la. Car c’est simplement qui vous êtes, ou au moins, une partie. Et si vous me dites que vous n’en avez pas, je ne vous croirais pas, car c’est simplement faux.

******

Darkthrone is for all the evil in man.

**
Darkthrone est pour tout le mal dans l’homme.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s