Je pense donc je suis

le-penseur-rodin
Être ou ne pas être autiste … telle est la question.

Bon, je suis content de voir que la publication officielle du blog semble plaire, la foule est en liesse. Mon égo est content.
Du coup, je me dis que lancer un premier sujet polémique dans « le petit monde de l’autisme » (pléonasme ?) serait un bon moyen de potentiellement foutre tout ça par terre (stratégie de l’échec for the win), parce que bon, j’avoue, ça me saoule un peu et je voudrais bien gueuler un petit coup sur un sujet sur lequel j’aurais un truc ou deux à dire.

L’autodiagnostic …

Je vais être très clair d’emblée, l’autodiagnostic n’a que peu de sens si on ne fait pas, ou ne souhaite pas (parce que des fois la volonté et les moyens ne se rencontrent pas toujours) faire un vrai diagnostic derrière. Pourquoi ?

Déjà par bon sens, car l’autisme correspond à des critères, des symptômes, et ils ne sont pas réjouissants, donc à moins d’un miracle de situation personnelle jamais vu (ou alors le zen de Bouddha ou 20 ans de thérapie) il est nécessaire en général de répondre à ces problématiques par un soin, ou un éclairage adapté.
Ensuite, même la personne autiste la plus expérimentée qui soit n’est pas médecin (à moins qu’elle ait elle-même fait des études) et n’est pas qualifiée pour poser un diagnostic. Elle n’a pas les outils non plus. Il y a différents tests à passer pour vérifier si la personne a bien un mode de fonctionnement autistique, ou si c’est autre chose.

Une chiée de symptômes de l’autisme peuvent se retrouver ailleurs, que ce soit la psychose, le haut potentiel, le TDAH, etc.

Dans différents groupes de discussions que je suis il y a une « guéguerre » (à mon sens fantasmée et inventée en fait) entre les diagnostiqués VS les non diagnostiqués.
Personnellement quand j’ai entendu parler de ça la première fois, voici l’image que j’ai eu en tête;

0z60gp
South Park est toujours là pour me faire rire.

Je me contrefous qu’une personne soit ou non diagnostiquée. Voici par contre ce qui m’importe chez cette personne;

  • Sa cohérence
  • Sa logique
  • Son attitude
  • Son respect envers les autres

Ceci est valide pour tout le monde, autiste, pas autiste, blanc, noir, jaune, juif, membre de la secte de Cthulhu, pute, banquier, vert à pois violet, licorne, lutin, arthropode et j’en passe.

Et c’est là où je peux avoir un problème avec les personnes dites « non diagnostiquées revendiquées » …
Que je résume bien … il s’agit d’une personne qui vient sur un groupe de discussion sur l’autisme, qui raconte ses problèmes (ou « se plaint » … disons-le y’a beaucoup de plaintes dans ce genre de lieu. Sans offense aucune), se dit autodiagnostiquée autiste asperger, ne souhaite pas ou ne pense pas aller jusqu’au bout de la démarche du diagnostic officiel, et prend potentiellement mal les remarques du genre « il serait peut-être pertinent d’aller faire une visite à un CRA non ? »

WTF ?

C’est complètement insensé, voire de l’hypocrisie ou de la mauvaise foi.

tumblr_m9hfqvxrbc1r0pw1wo1_500
« Sois cool » et « Sois pas un trou du cul » … Les deux commandement sacrés qui régissent le niveau de respect que je donne à mon prochain.

Alors, maintenant ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit. Je n’ai rien contre les personnes en doute, ou qui cherchent, et se renseignent. On est tous passé par là, forcément, car on a tous à un moment ou un autre entendu parler de ça, et puis on a fait notre petite enquête personnelle. C’est normal.

Je suis moi-même passé par là, et même si je veux bien admettre que je me suis considéré (et auto-diagnostiqué) autiste asperger bien avant le diagnostic officiel (à force de témoignages et compagnie), je n’étais pas sûr à 100% (90 je dirais) et je voulais cette affirmation. Pire, une neuropsychologue m’a presque affirmé que je ne l’étais pas. J’ai insisté malgré tout pour aller au CRA.
Mais avant ça, aucun médecin n’a étayé ma théorie personnelle, aucun professionnel expérimenté et spécialiste en la matière n’a dit que j’avais raison à l’époque. Je ne pouvais donc être sûr de moi, et en effet, la vérité, la pertinence, c’est une valeur importante en ce qui me concerne.

Donc, quand Ginette/Jean-Michel/prénomauhasard viens me dire « nan mais je suis autiste » et qu’il me dit derrière qu’il ne souhaite pas être diagnostiqué officiellement … je tique un peu.

Après, bien sûr, il y a des exceptions, des cas particuliers, des machins des bidules. Que ce soit les difficultés des démarches pour se faire diagnostiquer, une liste d’attente de 2 ans (quand c’est pas 3), des soucis de logistique, des proches qui empêchent de « voir un psy » (oui ça existe encore) etc etc etc, y’a pas mal de raisons qui retardent un diagnostic, et elles sont légitimes.
Sans parler de la personne qui s’en fout complètement d’être diagnostiquée ou non, mais du coup, ne vient pas parler du sujet du point de vue « j’ai des problèmes », et je pense, n’inventerait pas de guerre diag/non diag, à dire vrai ce genre de personne on ne les voit même pas s’exprimer sur l’autisme en règle générale. Bah oui. Elles s’en battent les couilles.

Sauf qu’en réalité, pour la majeure partie des personnes autistes, un diagnostic officiel apporte des réponses à ses questions, cela déculpabilise sur ses difficultés, apporte une reconnaissance (de soi, et de ses difficultés), cela apporte un droit à des aides pour la vie de tous les jours, cela peut apporter une aide juridique … bref. Plein de choses. Donc oui ça vaut le coup de se faire chier à faire tout ça.

Après … l’importance du diag de mon prochain ou non, je m’en fous en fait, et la majorité des personnes autistes aussi j’en suis sûr (bah ouais, tout le monde galère dans la life). Faites ce que vous voulez. Mais venez pas me parler de l’autisme si vous n’y connaissez rien, et votre intérêt pour la chose n’a aucune cohérence.

da96ef5b0fe206eecb49b959903136d0
Résumé de mon avis sur la guéguerre diag/non diag en une image … « Excusez-moi je suis Erik Lensherr – Charles Xavier » … « Allez vous faire foutre. »

****

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s